• Offer de
    bienveue
  • Jusqu'à 30%
    de comprime
  • Pour chaque
    commande
Service Clientèle Service Clientèle
Lundi Vendredi 09:00 - 17:00 Service la France: Appels Internationaux:

Douleur pénis en érection : quel traitement en cas de priapisme masculin ?

Le priapisme est une érection involontaire et prolongée, voire douloureuse, qui dure au-delà de 4 heures. Elle se produit indépendamment de toute excitation sexuelle, quand le sang reste prisonnier dans les corps caverneux sans qu’il puisse s’évacuer de la verge. Le priapisme doit être traité au plus vite car il risque d’entraîner une impuissance définitive. Nous vous livrons toutes les connaissances nécessaires pour prendre en charge cette affectation.

Priapisme : une érection involontaire et douloureuse

Le pénis est composé de trois corps érectiles : le gland, le corps spongieux et les corps caverneux. Au moment de l’érection, le pénis se gorge de sang, ce qui provoque son gonflement. Le priapisme est dû à l’impossibilité qu’ont les corps caverneux d’évacuer le sang accumulé pendant l’érection. Les corps érectiles turgescents ne désenflent pas, provoquant une érection persistante qui peut s’avérer douloureuse dans certains cas.

Cette situation est plutôt rare puisqu’elle affecterait 6,5 patients pour 100 000 habitants. Elle peut néanmoins survenir à tout âge, même chez les nouveau-nés, bien qu’elle soit plus prédominante chez l’homme âgé de 40 à 50 ans.

Reconnaître les symptômes de la douleur au pénis

Vous souffrez très certainement d’un priapisme si vous pouvez examiner la concordance des trois signes suivants :

  • Une érection qui se prolonge inhabituellement (pendant des heures) sans stimulus sexuel et qui est d’une douleur insupportable (elle n’arrive pas à chaque fois).
  • Le sexe est davantage gonflé qu’au cours d’une érection classique mais le gland reste flasque et mou.
  • Les corps caverneux restent durs même après avoir tenté un refroidissement cutané (glaçons ou bombe à froid).

Article connexe: Kamagra Livré en France et en Belgique au meilleur prix!

Au-delà de 4h, votre pénis doit être soigné aux urgences, au risque d’occasionner des séquelles irréversibles, débouchant sur une dysfonction érectile permanente.

A quoi le priapisme masculin est-il dû ?

Dans la majorité des cas, le priapisme représente un trouble dû à une mauvaise circulation du sang. Il survient généralement à la suite de : 

  • La formation d’un caillot dans les artères.
  • Les hémopathies dont la drépanocytose qui affecte les globules rouges.
  • Certaines maladies graves comme la leucémie ou les cancers.
  • Les problèmes de drainage du sang au niveau des tissus caverneux.

Mais le priapisme résulte aussi fréquemment de l’absorption d’un traitement médicamenteux :

  • les facilitateurs érectiles tels que le Viagra.
  • Les antidépresseurs, neuroleptiques et anxiolytiques.
  • Les médicaments pour soigner l’hypertension (notamment les bétabloquants).
  • Certaines substances toxiques (alcoolisme, tabagisme, drogues).

Enfin, il peut aussi être provoqué par des blessures :

  • Après être tombé violemment sur un objet métallique (vélo, rampe, etc.).
  • Après un trauma au niveau du périnée.

Il convient de noter que dans un tiers des cas, on n’arrive guère à identifier la cause de cette affection. On peut notamment l’associer à de profondes angoisses psychologiques, comme le stress.

2 différents types de priapisme masculin

Ischémique : elle représente 95% des cas et se distingue par une circulation du sang particulièrement réduite. L’érection se manifeste par une rigidité et des douleurs particulièrement fortes provoquées par l’asphyxie des fibres musculaires au niveau des corps érectiles. La situation correspond à une urgence médicale à traiter dans les plus brefs délais pour éviter une dysfonction irrémédiable.

Article connexe: Acheter des Cialis Générique dès maintenant à prix pas cher

Non ischémique : plus rare, il résulte souvent de la rupture d’une artère. On obtient une érection sans douleur avec un sang oxygéné remplissant la verge. Dans la plupart des cas, vous ne nécessitez pas de traitement particulier car le problème se résout spontanément.

Récidivant : cela désigne une érection récurrente et épisodique. La récidive peut être soignée à l’aide d’un traitement hormonal.

Quoi qu’il en soit, si la situation n’est pas revenue à la normale après 4 heures, il est primordial de contacter les urgences sans tarder.

Quel traitement prodigué ?

Au début, vous pouvez essayer de faire désenfler votre sexe turgescent tout seul : 

  • Répétez les éjaculations. 
  • Marchez ou courez afin de créer une impulsion qui évacuera le sang des tissus de votre sexe.
  • Refroidissez votre pénis à la douche froide ou par l’intermédiaire de glaçons.

Après quatre heures sans amélioration, vous risquez des complications sévères et irréversibles : il devient donc crucial d’obtenir un diagnostic du médecin. Il va dans un premier temps vous prescrire des médicaments alpha-stimulants pour déclencher la vasoconstriction des corps caverneux. Si cela ne fonctionne pas dans un intervalle d’une journée, il risque d’effectuer une ponction consistant à aspirer le sang à l’aide d’une seringue. Enfin si le rétablissement n’a toujours pas marché, il devra pratiquer un acte chirurgical afin d’expulser l’hémoglobine hors des corps érectiles.