• Offer de
    bienveue
  • Jusqu'à 30%
    de comprime
  • Pour chaque
    commande
Service Clientèle Service Clientèle
Lundi Vendredi 09:00 - 17:00 Service la France: Appels Internationaux:

Lapeyronie, maladie du pénis : définition, traitement, guérison

Très peu connue, la maladie de Lapeyronie touche pourtant 3 à 9% des hommes au cours de leur vie. Elle se caractérise par une courbure du pénis plus ou moins prononcée et se manifeste par une gêne douloureuse pendant l’érection. Une partie des cas est tellement mineure que les personnes atteintes ne s’en rendent même pas compte. Il faut tout de même souligner que cette maladie peut affecter lourdement les hommes qui en sont victimes. Rassurez-vous tout de même, cette affectation est prise en charge grâce à divers traitements.

Comprendre la maladie de Lapeyronie

Très fréquente chez les personnes de sexe masculin âgés entre 45 et 65 ans, la maladie de Lapeyronie survient en moyenne autour de 54 ans, mais elle est possible à tout moment à partir de la puberté jusqu’à la mort. Si on veut la définir en la vulgarisant, on pourrait dire qu’il s’agit d’une déformation de la verge en érection. Dans des termes plus scientifiques, on parle de fibrose entre les corps caverneux et l’enveloppe du pénis : des tissus se forment inhabituellement à ce niveau et contribuent au développement de plaques rigides et fibreuses. On peut alors sentir une légère proéminence sur la verge. Cette situation se solde par une déviation du sexe et des douleurs récurrentes lors des stimulations sexuelles.

Article connexe: Acheter des Cialis Générique dès maintenant à prix pas cher

Généralement, la maladie de Lapeyronie a tendance à apparaître progressivement mais il est probable qu’elle se déclenche du jour au lendemain, sans cause apparente. Il convient également de noter que la douleur est très variable d’un individu à l’autre, et que les stades de douleurs sont tout à fait hétérogènes. Certaines personnes ne ressentent une gêne désagréable seulement lorsqu’ils ont une érection, d’autres uniquement au moment de l’acte sexuel, et d’autres même quand leur pénis est au repos.

Les symptômes de la maladie de Lapeyronie

Les recherches sur la maladie ont permis de détecter 3 symptômes principaux qui sont caractéristiques du trouble en question. Vous risquez sûrement d’être atteint par ce problème de santé si :

  • Vous ressentez une gêne récidivante au niveau de votre verge : elle peut être présente durant l’érection mais aussi en dehors. C’est le stade inflammatoire qui est susceptible de se dissiper progressivement, jusqu’à s’arrêter définitivement entre six mois et un an et demi.
  • Votre verge se déforme : la formation de la fibrose occasionne une perte d’élasticité qui se traduit par une courbure accentuée de l’organe génital. La déviation est plus communément vers le ventre mais une courbure latérale ou ventrale ne demeure pas impossible. Le pénis peut, dans certains cas très rares, diminuer de taille.
  • Vous éprouvez des troubles physiques dans vos relations sexuelles : vous ressentez de la douleur lorsque votre sexe durcit et avec le temps, la maladie peut même être responsable d’une impuissance. En effet, elle peut altérer le fonctionnement de votre verge car les tissus fibreux empêchent le sang de bien circuler. Mais le dysfonctionnement peut aussi être d’ordre psychologique. La douleur alliée à la déviation font apparaître des complexes qui provoquent une baisse de libido.

Peut-on guérir de cette maladie ? Le traitement de Lapeyronie

Plusieurs traitements thérapeutiques sont disponibles pour enrayer le phénomène définitivement. La nature des soins administrés dépend du niveau d’évolution de l’affectation ainsi que de l’état de santé du patient. On estime que 30% du temps, la maladie se guérit spontanément, notamment chez les jeunes sujets.

Article connexe: Commander en ligne et en toute sécurité le Viagra Original de Pfizer!

Lors des premières phases (quand la maladie ne s’est pas encore totalement déclarée), il est d’usage d’administrer un traitement médicamentaire à base d'anti-inflammatoires afin d’apaiser les douleurs éprouvées dans la verge. Le médecin peut tout à fait prescrire d’autres substances visant à résorber la fibrose. Enfin, on utilise des vasodilatateurs dans le but de fluidifier la circulation du sang.

Quand la déformation et les douleurs sont tellement importantes qu’elles rendent la sexualité impossible, le médecin peut décider de pratiquer une opération chirurgicale. Il s’agit alors de suturer l’autre côté de la région fibreuse afin détordre le membre. Mais il faut savoir que cet acte risque de faire diminuer la taille du pénis en érection d’environ 2 cm.