• Offer de bienvenue
  • Jusqu'à 30% de comprime
  • Pour chaque commande
Service Clientèle Service Clientèle
Lundi Vendredi 09:00 - 17:00 Service la France: Appels Internationaux:

Tout savoir sur le liquide pré-séminal ou pré-éjaculatoire de l’homme

Sperme, liquide séminal, liquide pré-séminal, liquide pré-éjaculatoire… Voilà des termes qu’on entend assez souvent et qu’on a pourtant bien du mal à distinguer. Pendant le rapport sexuel ou la masturbation, le pénis de l’homme sécrète des fluides sexuels bien avant que l’éjaculation se produise. Aujourd’hui, on vous dit tout sur le liquide pré-séminal.

Liquide pré-éjaculatoire : définition, explication

Tout d’abord, il faut rappeler qu’il s’agit d’un liquide absolument normal qui est émis de façon naturelle. Sécrété par les glandes de Cowper qui sont près des corps érectiles, il va être transporté par le canal de l’urètre au bout du gland durant l’acte sexuel. 

Le liquide pré-séminal est translucide et de nature visqueuse, il apparaît nécessairement avant l’éjaculation, lorsque le sexe en érection atteint un certain seuil de stimulation. Il n’est donc pas possible de maîtriser la sécrétion de cette substance : le phénomène reste automatique dès que le sexe entré en érection exerce une pression sur les glandes de Cowper. Le liquide s’écoule tout doucement hors de l’urètre, contrairement au sperme qui jaillit par giclées. La plupart des hommes ne sentent pas le fluide sortir de leur pénis, d’autant plus qu’ils ne produisent pas la même quantité de liquide pré-éjaculatoire : certains en produisent une quantité abondante, d’autres quasiment pas (en fonction de la taille de leurs glandes).

Quel est le rôle du liquide pré-séminal ?

Comme tous les phénomènes qui adviennent dans le corps humain, ce liquide n’apparaît pas là par hasard et il a bien une fonction. Une triple fonction si l’on veut être bien précis. D’abord, il joue un rôle de facilitateur dans le sens où il va assainir l’urètre en contrant l’acidité de l’urine qui pourrait être nuisible au sperme. Une fois lubrifié par l’action du fluide, le passage des spermatozoïdes dans le canal est grandement simplifié.

Article connexe: Levitra Original - Mode d’emploi, composition et effets

Ensuite, quand il se répand jusqu’à l’extrémité du pénis, il va servir de lubrifiant. Disséminé au niveau du gland, il favorise la pénétration, plus il sera produit en grande quantité.

Enfin, le liquide pré-séminal se mêle aux spermatozoïdes durant l’éjaculation, cela permet de les protéger contre l’acidité du vagin.

Même si les noms sont proches, il convient de noter que le liquide séminal et pré-séminal n’ont rien à voir. Le liquide séminal est sécrété par les vésicules séminales et intervient pendant l’éjaculation : c’est un élément constitutif du sperme.

Quels sont les risques liés à ce fluide ?

Des recherches scientifiques ont révélé que le VIH était potentiellement présent dans le liquide pré-éjaculatoire des patients atteints par le virus du Sida. La pratique de la fellation et de la pénétration peut donc provoquer une IST : nous vous recommandons donc de garder un préservatif pendant vos rapports.

Les femmes se demandent aussi quels sont les risques de grossesse associés au liquide pré-éjaculatoire. La réponse est : oui et non ! Comme nous l’avons évoqué précédemment, ce fluide ne comporte, en théorie, aucun spermatozoïde. Toutefois, il peut malgré tout transporter du sperme contenu dans l’urètre à la suite d’une éjaculation antécédente. Dans certains cas particulièrement rares, ce liquide peut amener une femme à tomber enceinte. L’astuce pour pallier ce phénomène consiste à uriner avant d’avoir une relation sexuelle. Cette action réduit considérablement les risques même si cela ne les annule pas à 100%.



Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous accordez leur utilisation.

Compris !